l'agenda des sorties

Sortir à WISSOUS dans l'Essonne

Sorties par région

Cliquez sur une région pour trouver des idées sorties

Sortir à WISSOUS
dans l'Essonne

ZE BIG GRANDE MUSIQUE D'EMMA LA CLOWN

Sortir à WISSOUS(Essonne). WISSOUS.
  • Sorties Spectacles
  • Date : le vendredi 06 mars 2020
  • Horaire : 20h30 à 20h00
  • Adresse: Espace culturel Antoine de Saint-Exupéry, 1 place René Iametti,
  • Organisateur: Mairie de Wissous
  • Ref annonce gratuite Spectacles: 203473

LA BIG MIOUSIQUE

NOTE D’INTENTION D’EMMA LA CLOWN

« Des fois, je comprends pas les humains.Je dis je comprends pas « des fois », je veux dire en fait qu’ils me dépassent tout le temps. Exceptionnellement, à certaines exceptions près, très exceptionnelles, ça passe, mais en général, ils me dépassent
tout le temps. Comment ils vivent, quoi, ça me dépasse. Ça me
dépasse, ça veut dire que ça dépasse mon entendement, ça rend mes tentatives de compréhension inopérantes. Comment ils vivent. Et ce qui m’ennuie c’est que je trouve que c’est de moins en moins
compréhensible. Pourtant plus on avance loin du Big Bang, et plus on est accompagnés de philosophes, de poètes, d’éleveurs de tomates anciennes à la main. Mais on dirait que leurs écoutilles sont obstruées.Par la peur peut-être ? La peur de voir qu’ils sont là pour pas grand-chose qui ressemble à ce qu’ils vivent. Qu’ils vivent totalement pour autre chose que ce qu’on pourrait les croire conçus. C’est confus n'est ce pas ? C’est peut-être cette confusion qui m’interroge…
Mais je renonce pas, parce que si je renonce à comprendre, je meurs, et je crois qu’on est prêt à mourir que si on a fait le tour de son monde à questions et qu’elles sont en chemin de résoluance, et moi c’est pas le cas encore.
Pour m’aider à comprendre, et parce que porter un âne mort toute
seule c’est trop lourd, j’ai demandé à des gens qui s’interrogent pareil,mais eux ils posent leurs questions avec leur crin, leur archer, leurs doigts, leurs ouïes, de m’aider. Avec trois vrais musiciens de la grande musique, ensemble, on va s’interroger sur tout ça. Sur ce magma d’humanités en désordre. C’est pas qu’on aime plus l’ordre, même si eux, mes collègues sensibles, ils en ont de l’ordre sur leurs partitions sinon ça serait la cacophonie, mais c’est que le désordre qu’on parle, il emmêle les évidences de l’essentiel. Voilà c’est ça. L’essentiel…
On va se demander l’essentiel.
Eux avec leur instrument, leur flux magique et leurs belles musiques, et moi avec mes mots. Humbles et persévérants, on va chercher ensemble. Et on va trouver. Je sais pas quoi, mais on va trouver, sinon c’est que la vie n’a vraiment aucun sens. Et ça, les musiciens et moi, on n’y croit pas. »